CRAM-Mirabel | Évaluation du potentiel de l’acarien prédateur Amblyseius andersoni dans la lutte au tarsonème du fraisier
Le Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) est un organisme à but non lucratif qui offre des services de recherche et de transfert technologique en horticulture et en agroalimentaire dans le but de favoriser le développement et la compétitivité des entreprises agricoles.
Recherche Agroalimentaire Viticulture Pomiculture Maraîcher Petits fruits Grandes cultures
5724
projet-template-default,single,single-projet,postid-5724,ajax_updown,page_not_loaded

Évaluation du potentiel de l’acarien prédateur Amblyseius andersoni dans la lutte au tarsonème du fraisier

Date
2017-2019
Rôle dans le projet
Requérant
Partenaires
MAPAQ, UQAM
Organisme subventionnaire
Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ)- Prime-Vert, Stratégie phytosanitaire
Description

L’objectif du projet est de définir le potentiel de l’acarien prédateur Amblyseius andersoni comme agent de lutte biologique contre le tarsonème du fraisier dans le cadre d’un programme de lutte intégrée.

Les objectifs secondaires sont:
1) établir le taux de prédation de A. andersoni sur le tarsonème en présence ou en absence d’une proie alternative (Tétranyque à deux points);
2) déterminer la présence ou non de la prédation intraguilde entre A. andersoni et A. fallacis ainsi que le taux de prédation intraguilde;
3) vérifier l’impact de la présence d’une proie extraguilde (phytophage, dans le cas présent, le tarsonème) sur l’interaction intraguilde entre les deux acariens prédateurs;
4) caractériser l’effet de l’application d’un insecticide sur le comportement d’approvisionnement de A. andersoni; et
5) évaluer l’impact de l’application d’un insecticide sur la prédation intraguilde entre les deux prédateurs.

Chercheur responsable
François Dumont

VOIR LES AUTRES PROJETS