CRAM-Mirabel | Évaluation de méthodes de lutte contre la cécidomyie du chou-fleur (Contarinia nasturtii Kieffer) en agriculture biologique
Le Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) est un organisme à but non lucratif qui offre des services de recherche et de transfert technologique en horticulture et en agroalimentaire dans le but de favoriser le développement et la compétitivité des entreprises agricoles.
Recherche Agroalimentaire Viticulture Pomiculture Maraîcher Petits fruits Grandes cultures
5656
projet-template-default,single,single-projet,postid-5656,ajax_updown,page_not_loaded

Évaluation de méthodes de lutte contre la cécidomyie du chou-fleur (Contarinia nasturtii Kieffer) en agriculture biologique

Date
2007-2010
Rôle dans le projet
Requérant
Partenaires
MAPAQ, Agro-Protection des Laurentides
Organisme subventionnaire
Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ)-Programme de soutien au développement de l'agriculture biologique (PSDAB)
Description

Les objectifs de cette étude étaient (1) d’évaluer l’impact de trois insecticides biologiques à base d’azadirachtine, d’huile de neem et de spinosad sur la cécidomyie du chou-fleur et sur les dommages occasionnés par celle-ci, (2) d’évaluer deux méthodes de lutte physique, soit la clôture de toile tissée placée autours des parcelles et le filet agronomique placé au dessus des cultures, sur la cécidomyie du chou-fleur et sur les dommages occasionnés par celle-ci et (3) de déterminer l’effet combiné des insecticides biologiques et des moyen de lutte physique sur la cécidomyie du chou-fleur et sur les dommages occasionnés par celle-ci. De plus, l’impact de ces traitements sur les autres ravageurs importants (Delia spp., chenilles défoliatrices, etc.) des crucifères a également été déterminé.

VOIR LES AUTRES PROJETS